Obèse

Les symptômes de l’obésité – Quels sont les signes avant ?

Santé

Les symptômes de l’obésité sont nombreux. Le signe le plus visible de l’obésité est l’excès de graisse corporelle, généralement mesuré par l’IMC. Un IMC de 30 ou plus indique l’obésité, tandis qu’une personne ayant un IMC entre 25 et 30 est considérée en surpoids. Mais il y a d’autres symptômes qui doivent vous alerter.

Les symptômes de l’obésité : quels sont les plus fréquents chez les adultes ?

Les symptômes de l’obésité peuvent avoir un impact négatif sur la vie quotidienne d’une personne. Il est important de les détecter pour anticiper la prise de poids. Chez les adultes, les symptômes les plus fréquents sont les suivants :

Accumulation excessive de graisse corporelle autour de la taille

L’IMC reflète la graisse corporelle totale sans tenir compte de la façon dont la graisse est distribuée. Et bien qu’aucun excès de graisse ne soit bon, un type d’excès de graisse est beaucoup plus dangereux que les autres. Les recherches montrent que la graisse abdominale est la pire des pires.

L’essoufflement

Les personnes obèses souffrent souvent d’essoufflement. Les personnes obèses ont du mal à se déplacer sans effort et, en raison de la graisse autour de leur cou, elles ont tendance à souffrir de dyspnée. La graisse supplémentaire rend également la circulation de l’air dans et hors des poumons assez compliquée.

Les symptômes de l'obésité

Transpiration

Le surpoids et l’obésité font partie des principales conditions liées à l’hyperhidrose, probablement en raison de la réduction de la perte de chaleur causée par l’épaisse couche de tissu adipeux sous-cutané, qui peut entraîner une réponse compensatoire caractérisée par une production excessive de sueur.

Ronflement

Les personnes obèses ont tendance à ronfler. Comme l’excès de poids augmente le risque d’apnée obstructive du sommeil due à un trop grand volume autour du cou, ils ronflent pendant leur sommeil.

Troubles du sommeil

À mesure que la personne prend du poids, en particulier dans la région du tronc et du cou, le risque de troubles respiratoires du sommeil augmente en raison d’une fonction respiratoire compromise.

Problèmes de peau

Vous serez peut-être surpris d’apprendre que l’obésité peut également entraîner divers problèmes de peau. Les changements hormonaux peuvent développer des zones foncées et veloutées autour du cou et des plis corporels. L’étirement de la peau peut vous donner de vilaines vergetures. En raison de la rétention d’humidité dans les plis corporels due à un excès de poids, pourrait également favoriser le développement de bactéries et même de champignons.

Fatigue

La fatigue, comme la fatigue sans propension accrue au sommeil, a été associée à l’obésité. La National Library of Medicine montre que l’obésité en soi est associée à une somnolence diurne objective et subjective, indépendamment de l’apnée du sommeil et de la perte de sommeil.

Douleur (généralement au niveau du dos et des articulations)

Non seulement l’obésité vous empêche de mener une vie active, mais elle peut aussi vous causer des douleurs dorsales. Les personnes souffrant d’obésité doivent consulter un orthopédiste pour guérir leurs douleurs dorsales. Les personnes obèses ont un risque accru de développer une spondylolyse, une sténose de la colonne vertébrale et une fracture des vertèbres.

Impact psychologique

L’obésité peut également conduire à la dépression. Cela ne veut pas dire que les personnes obèses sont sujettes à l’anxiété et à la dépression, mais plutôt que certaines d’entre elles peuvent se sentir gênées et avoir peur de se faire honte. Certaines personnes obèses peuvent également éviter les réunions sociales. Ces conditions peuvent les rendre dépressifs.

Symptômes fréquents chez les enfants et les adolescents

Les recherches montrent que près de 50 % des parents d’enfants en surpoids ne se rendent même pas compte que leur enfant a un problème de poids. Il est important de pouvoir identifier la différence entre quelques kilos en trop dus aux fluctuations du développement et un problème de santé plus grave. Selon les recherches, il existe huit signes avant-coureurs qui indiquent un risque plus élevé d’obésité infantile.

Obésité parentale

Si l’un des parents d’un enfant est obèse, il est beaucoup plus probable qu’il le sera à l’âge de sept ans. Le risque d’obésité double si les deux parents sont obèses.

Un poids de naissance plus élevé

Les enfants qui naissent avec un poids plus élevé sont plus susceptibles de faire partie des 17 % d’enfants américains qui sont obèses.

Trop de télévision

Il est important de se concentrer sur l’amélioration générale de la santé et pas seulement sur la perte de poids. Encouragez un mode de vie sain pour vous et votre famille.

Pas assez de sommeil

Une étude de l’université de l’Illinois affirme que le manque de sommeil est un facteur qui contribue à l’obésité chez les enfants.

Poids à un âge précoce

Tout comme un poids plus élevé à l’adolescence augmente les risques d’obésité à l’âge adulte, une taille plus importante au début de la vie augmente le risque d’obésité infantile.

Prise de poids rapide

Les enfants qui prennent rapidement du poids pendant la première année de leur vie courent un risque plus élevé de devenir obèses dans leur enfance.

Poussée de croissance

Un enfant qui connaît une croissance rapide entre la naissance et deux ans est plus susceptible de souffrir d’obésité infantile.

Développement précoce de la graisse corporelle

Normalement, la graisse corporelle augmente vers l’âge de 5 ou 6 ans, mais si un enfant développe de la graisse corporelle plus tôt, le risque d’obésité infantile est plus élevé..

Si vous êtes conscient des risques liés à l’obésité, vous pouvez faire un effort pour l’aider et la soigner. Si vous êtes vous-même obèse ou si vos enfants le sont, il est temps de prendre votre santé en main. Vous pouvez commencer dès aujourd’hui à vivre sainement grâce à la méthode unique MY Secret Pound.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *